La performance énergétique

Pourquoi Bresse Bâti Confort a-t-elle toujours été en avance sur les règlementations énergétiques en vigueur ?

Nous avons créé la coopérative dans le but de réaliser des constructions durables et performantes.Les enjeux environnementaux de ces dernières années et l’évolution rapide des normes énergétiques nous ont poussé à concevoir des principes constructifs en avance sur notre temps. Nous évitons ainsi de subir les normes comme la RT 2012 ou la RT 2020 qui doit arriver en prenant les devants. Cela nous permet d’anticiper les problèmes, de connaitre les nouveaux matériaux ou encore de former nos artisans. Malgré ce que l’on nous fait croire aujourd’hui, il n’est pas simple et pas possible du jour au lendemain, de se mettre à construire des maisons performantes. La performance est un métier !

Qu’est-ce que la perméabilité à l’air ?

C’est une mesure quantitative des déperditions aérauliques sur l’enveloppe bâtie (fuites d’air) du volume mesuré. Chez Bresse Bâti Confort, deux mesures minimum sont systématiquement faites sur chaque réalisation, une en cours et une autre en fin de chantier. C’est un organisme indépendant
qui contrôle notre travail depuis 2010, bien avant que la loi ne l’impose. Cela nous a permis d’évoluer dans ce domaine et d’obtenir aujourd’hui des résultats 2 à 5 fois en dessous de la norme actuelle.

Elle permet notamment d’améliorer les points suivants :

La valeur règlementaire actuelle pour une maison neuve doit être la suivante : Q4 (Pa-surf)  <  0,60 m³/(h.m²)

Qu’est-ce que le Bbio ?

L’indicateur Bbio ou Besoin bioclimatique exprime la capacité d’une construction à utiliser le moins d’énergie possible pour assurer voir augmenter le confort de vie de ses occupants. Unique en Europe, il représente l’une des deux avancées majeures de la RT 2012 par rapport à la RT 2005.

Exprimé en points, il prend en compte un certain nombre d’éléments de l’enveloppe et de l’environnement dont le minimum obligatoire se concrétise par le besoin bioclimatique maximal ou Bbiomax.

Il faut retenir que plus le Bbio du projet est proche du Bbiomax, moins le bâtiment est performant. Si vous feuilletez l’onglet réalisations de notre site, vous verrez que la plupart de nos réalisations sont bien en dessous du Bbiomax demandé dans le cadre de la RT 2012. Notre travail sur le Bbio chez Bresse Bâti Confort peut alors faire diminuer de moitié la consommation de chauffage par rapport à une maison RT2012 classique. L’étude de l’orientation de la maison, de la protection des baies vitrées ou encore du choix des isolants permet également d’éviter le poste rafraîchissement en été.

Qu’est-ce que la Cep ?

La Cep représente la consommation conventionnelle d’énergie primaire liée à 5 usages : chauffage – rafraîchissement – éclairage – eau chaude sanitaire – auxiliaires (consommation des pompes de circulation des fluides air et eau). Seule la consommation des usages domestiques comme
l’électroménager ou la bureautique, ne sont pas pris en compte dans le calcul.

Il faut savoir que la Cep ne représente pas la consommation réelle du bâtiment mais l’énergie disponible dans la nature avant transformation. Pour l’électricité par exemple, un kWh d’énergie finale correspond à 2,58 kWh d’énergie primaire. Le chauffage électrique est ainsi beaucoup plus pénalisé que le bois, le gaz ou encore le fioul.

Attention : il est également possible d’obtenir un bon Cep en produisant de l’énergie (panneaux photovoltaïques par exemple) mais en ayant une maison de piètre performance !